BangBang : bangbangblog.com

BangBang aux Francouvertes 2011

Les 15es Francouvertes en six temps

André Péloquin
3 février 2011

Le lundi 7 février, Isabeau et les chercheurs d’or, Tracteur Jack et Canailles donneront le coup d’envoi aux 15e Francouvertes. En attendant l’écho des premiers accords parcourant les enceintes du Lion d’Or, BangBang s’amuse à jouer au gérant d’estrade en vous introduisant les 21 concurrents selon six catégories sans prétention.

Premier temps : Les experts

À chaque édition, un lot d’artistes aguerris viennent tenter leur chance aux Francouvertes après s’être fait les dents lors d’autres concours du genre. La 15e cuvée ne fait pas exception. « Le groupe avait un peu abandonné l’idée des concours, mais s’est réconcilié avec le principe quand les membres ont commencé à croire qu’ils avaient peut-être une chance avec celui-là », nous confiait la troupe folk country Isabeau et les chercheurs d’or en entrevue. Ils se frotteront aussi à Myëlle (qui a participé au Festival international de la chanson de Granby en 2008) et Chloé Lacasse (qui a gagné Ma première Place des Arts en 2006 comme interprète).

Deuxième temps : les astucieux

« Question de timing », clame Karim Ouellet lorsqu’on lui demande ce qui l’a attiré vers les Francouvertes. Quelques jours auparavant, le membre du collectif Movèzerbe lançait un premier album. Tout comme le groupe rock indé Harvee qui, le même jour, revient finalement à la charge avec un second CD. Un autre qui pourrait profiter du battage publicitaire entourant les Francouvertes pour promouvoir une parution du même coup : Hugo Bourcier. Bien que l’artiste folk pop ait dévoilé son maxi en septembre 2010, celui-ci vient de piquer la curiosité de Bande À Part qui lui consacrait récemment une critique plutôt élogieuse.

Troisième temps : « we used to sing in English »

Autre tendance  constatée au fil des éditions des Francouvertes: de plus en plus de projets troquant la langue de Leonard pour celle de Félix se glissent parmi les finalistes du concours. Cette année, on y retrouve notamment l’orchestre folk zydeco Canailles (les Drunken Sailors dans une autre vie, alors un groupe de reprises), le quintette pop folk Auguste (anciennement August and Me), l’escadron rock Mordicus (aka The Mockin Birds) et le collectif électro pop les Handclaps.

Quatrième temps : « On se connaît ? »

Les 15es Francouvertes auront aussi des airs de retrouvailles alors que plusieurs projets renoueront avec la scène sous de nouveaux noms. Ainsi, le collectif indé pop Mahjorbidet tente à nouveau sa chance au sein de cette vitrine tout en se rebaptisant Tako Tsubo. Le groupe pop Maken Kozapo abonde dans le même sens et se fait maintenant appeler Cardinal. Finalement, deux membres du groupe rock pop Bleu, une formation qui a déjà fait un tabac sur les palmarès des radios universitaires au début des années 2000, reviennent à la charge avec Eugène et le cheval comme nom de plume.

Cinquième temps : les poids lourds

Bien que les concurrents des Francouvertes ne peuvent compter que sur leur musique pour se qualifier, il peut arriver certains joueurs clés permette à des projets de se distinguer. Ainsi, la présence du Breastfeeders Luc Brien parmi les rangs du Kid et les Marinellis pourrait stimuler les rockeurs qui assisteront aux prestations. Le grand public sera aussi étonné lorsqu’il remarquera que deux comédiens de Watatatow foulent les planches du Lion d’Or au sein de la troupe rock indé Émile Gruff. Benoit Rocheleau pourrait faire tourner bien des têtes. Après tout, l’auteur-compositeur-interprète a un CV hyper garni à titre de musicien accompagnant Tricot Machine, Urbain Desbois et j’en passe. Les Incendiaires, de leur côté, sont déjà connus des auditeurs de CKOI. Leur brulot rock pop « Amants d’immeubles »  y a remporté un certain succès au cours de l’année dernière.

Sixième temps : « Adriaaaaan ! »

Finalement, certains projets méconnus des juges et du grand public pourraient se la jouer Rocky Balboa en gravissant les échelons des Francouvertes à l’aide de leur fougue et, pourquoi pas, un uppercut ou deux. Parmi ceux-ci : les « rock n’ rolleux » survoltés derrière Il danse avec les genoux, la cowgirl Karo & moi, les rappeurs de Filon d’art ainsi que Tracteur Jack et son « rock manouche ».

Et puis, vous pariez sur qui?

Isabeau et les chercheurs d’or, Tracteur Jack et Canailles inaugureront la première soirée des préliminaires des Francouvertes au Lion d’Or ce 7 février dès 20h.

Découvrez les 21 participants sur notre section spéciale consacrée au concours!

Pas encore de commentaire.

BangBang aux Francouvertes 2011

francouvertes

BangBang aux Francouvertes 2011

À propos

RUBRIQUES

Liens

Archives