BangBang : bangbangblog.com

BangBang aux Francouvertes 2011

Les Handclaps : explorations et plaisirs

Julie Ledoux
26 janvier 2011

Les Handclaps, c’est une histoire de rencontres et d’ouverture.

«Deux vieux potes renouent un jour autour du désir de fonder un band. Les Handclaps naissent avec, comme unique direction, le plaisir d’explorer la musique, la scène musicale, et tout ce qui s’y rattache. » Au hasard des rencontres, Lorraine s’ajoute au duo Daniel-Hugo, ils participent à plusieurs festivals aux initiales multiples, se promènent aux États-Unis, au Canada et en Europe, collaborent avec de nombreux musiciens et développent ainsi « le plaisir de voyager et de rencontrer, de faire la fête et de créer. » Le nom de leur groupe rappelle l’importance du premier instrument de musique que tous connaissent : les mains. « Il est tant ancestral que moderne [...]. Le hand clap, c’est le son qui rend autonome n’importe quel individu qui nécessite une cadence pour chantonner un air. C’est le son qui unit une foule de fans. » En participant aux Francouvertes, ils auront l’occasion de voir et d’entendre une foule conquise ou non, ils pourront «pousser la machine créatrice, conceptualiser un spectacle, écrire de nouvelles chansons [et] s’imposer pour l’occasion [...] une balise linguistique,  bref de renouveler un peu [leur] stock tout en le soumettant à une évaluation. »

Enfin, ils pourront «catapulter de façon énergique [leur] rock and roll électro », tout en nous faisant la démonstration de leur «petit côté chorégraphique [...]. Ainsi, il faudra observer: le robot dance de Daniel, les sauts d’Hugo, et le déhanchement de Lolo.» Si le fait qu’ils disent «NON aux textes complexes» peut leur porter préjudice, ce n’est pas l’intention que de négliger leurs chansons : « On déplace sciemment l’attention vers le minimalisme des propos dans l’unique but de semer des vers d’oreille. »

Un fait inusité les concernant?

« Lorsqu’on se balade en char vers New York et Toronto pour faire des shows, on trimballe un clavier jouet, une guit’ sèche, des beats en préparation, et nos iPods chargés à bloc. Notre peak créatif est habituellement atteint  après 3h de routes, soit à Kingston ou dans les Adirondacks, où déjà quelques chansons sont nées.  Y’a rien comme un huis clos de 7 heures pour forcer la création et le plaisir: ça fait partie de nos moments bonbons! »

En concert le lundi 21 mars à 20 h au Lion d’Or (1676, rue Ontario Est, Mtl) en compagnie des Incendiaires et d’Harvee. 6$
myspace.com/leshandclaps
Photo: Marco Campanozzi
Pas encore de commentaire.

BangBang aux Francouvertes 2011

francouvertes

BangBang aux Francouvertes 2011

À propos

RUBRIQUES

Liens

Archives